Un projet qui s'achève

featuredAujourd’hui, 10 octobre 2016, le pro­jet India­na Jones se concré­tise par sa sor­tie offi­cielle sous la forme d’un livre papier inti­tu­lé India­na Jones : Le guide his­to­rique. Et cela, mal­gré de nom­breux obs­tacles que j’ai réus­si à sur­mon­ter tout au long de l’année. Retour sur un par­cours semé d’embûches.

Un bonne résolution tenue

Sou­ve­nez-vous, en jan­vier der­nier, je pre­nais la réso­lu­tion de m’investir plei­ne­ment dans ce pro­jet, et d’en ter­mi­ner l’écriture avant la fin de l’année, quitte à ne rien écrire d’autre. Fina­le­ment, le livre était com­plè­te­ment écrit début août. Il a pour­tant bien failli n’être jamais mené à son terme. En effet, plu­sieurs œuvres à ana­ly­ser me man­quaient pour atteindre l’exhaustivité (en l’occurrence plu­sieurs romans de la série “India­na Jones Jr”) et j’ai eu bien du mal à les obte­nir. Une veille atten­tive sur les sites de petites annonces m’a fina­le­ment per­mis d’achever ma col­lec­tion.

Une impression difficile

J’avais depuis long­temps choi­si mon impri­meur pour cet ouvrage : Light­ning Source, qui me sem­blait pro­po­ser la meilleure offre pour un livre cou­leur à cou­ver­ture rigide. Mes rela­tions avec Light­ning Source (qui d’ailleurs ne s’appelle plus vrai­ment comme cela) se sont avé­rées… hou­leuses. Je revien­drais des­sus dans un pro­chain article.

PrintAujourd’hui, le livre est impri­mé. Juste un exem­plaire pour le moment, impri­mé comme une épreuve, pour me per­mettre de cor­ri­ger les der­nières coquilles avant de le pro­po­ser au public. Cet exem­plaire va bien­tôt par­tir pour la BnF, for­ma­li­té obli­ga­toire pour tous les ouvrages édi­tés en France (je parle du dépôt légal, bien sûr).

Des soutiens qui ne viennent pas

Pour accom­pa­gner la sor­tie de ce livre, jmegaphone-1019915_960_720’ai lan­cé deux cam­pagnes : une cam­pagne de crowd­fun­ding et une autre de crowd­spea­king. Aucune des deux n’a été menée à son terme, sans doute pour les mêmes rai­sons : des objec­tifs trop ambi­tieux.

Sur Indie­go­go, pla­te­forme de crowd­fun­ding, j’ambitionnais de récol­ter 1300 € pour impri­mer 50 exem­plaires du livre. Les frais d’impression auraient été ain­si réduits et sur­tout Light­ning Source aurait sup­pri­mé les frais ini­tia­le­ment pré­vus de “set­ting up” (ne me deman­dez pas ce que cela veut dire, je n’en sais rien).

Cepen­dant, 50 exem­plaires de ce livre à impri­mer et à vendre, c’est sans doute beau­coup trop. Au départ, j’avais pré­vu n’en impri­mer que 10. La barre aurait été ain­si pla­cée bien plus bas et l’objectif aurait été réa­li­sable. Les quelques sou­tiens acquis sur Indie­go­go ont per­mis d’atteindre 6% de l’objectif. Je remer­cie ces per­sonnes, mais la cam­pagne s’achevant aujourd’hui, elles seront rem­bour­sées dès demain par la pla­te­forme.

Sur Thun­der­clap, pla­te­forme de crowd­spea­king, là encore, l’objectif était trop ambi­tieux. Le but était d’atteindre 100 sou­tiens en 1 mois. Ce seuil est l’objectif mini­mal fixé par la pla­te­forme. Même si la par­ti­ci­pa­tion à ce type de cam­pagne ne coûte rien aux contri­bu­teurs (juste un clic), l’échec tient ici au public visé res­treint : un livre d’Histoire s’appuyant sur les aven­tures du jeune India­na Jones n’intéresse qu’un public de niche ultra-réduit. Le crowd­spea­king est donc sans doute peu adap­té pour ce type de pro­jet.

Envers et contre tout

Si le livre peut enfin sor­tir, c’est grâce à un concours de cir­cons­tances (que je dévoi­le­rai dans ce fameux article sur Light­ning Source). J’ai fina­le­ment opté pour la sim­pli­ci­té : pas de pré­com­mande, pas de stock, pas d’impression de gros. Je n’assurerai même pas la livrai­son ; je laisse mon impri­meur s’en char­ger, même si ce n’est théo­ri­que­ment pas un ser­vice qu’il pro­pose. Les com­mandes pas­sées ici seront tout sim­ple­ment trans­for­mées en com­mandes pas­sées chez Light­ning Source. Un mode de fonc­tion­ne­ment simple, et sans doute le plus viable éco­no­mi­que­ment.

Vous pou­vez dès à pré­sent vous pro­cu­rez India­na Jones : Le guide his­to­rique dans ma bou­tique en ligne.

picture-100

Cré­dit image : CC0 Peggy_Marco

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *