NaNoWriMo, c’est parti !

NaNoWriMo2014_BannièreParticipants

Le NaNoWriMo, c’est le défi fou qui consiste à écrire un roman en… 1 mois. Un roman entier, dont l’écriture ne commence qu’à partir du 1er novembre et s’achève le 30 novembre dernier délai. Un roman de 50 000 mots (soit environ 200 pages d’un livre poche). Pour le réussir, il faut essayer de parvenir à écrire 1667 mots par jour, soit environ 4 pages A4 sans mise en forme particulière.

C’est la première fois que je participe au NaNoWriMo et je ne sais pas du tout si je réussirais à boucler un roman en un mois. Le but, bien sûr, n’est pas la qualité, mais la quantité. Ne pas se relire, ne pas revenir en arrière, sous peine de prendre un retard trop important.

Avec ce NaNo, je vais mettre sur le papier une histoire qui me trotte dans la tête depuis plusieurs mois: une intrigue policière se déroulant au XIXe siècle, sous le Second Empire. Je n’ai pas encore de titre, j’ai vraiment du mal à en trouver un. Peut-être qu’une fois terminé, celui-ci s’imposera de lui-même. Le mois d’octobre fut celui des recherches historiques, mais je suis certain que je devrais faire face à des besoins d’information que je n’aurais pas le temps de combler: lorsque j’écris et que je dois effectuer des recherches pointues, je perds à chaque fois un temps fou, Internet me menant là où je ne devrais pas forcément aller, me faisant emprunter des chemins inattendus et totalement hors-sujets.

1700 mots de fiction tous les jours, cela représente un vrai challenge pour moi. Et paradoxalement, le fait que ce soit de la fiction rajoute une “contrainte” supplémentaire: j’ai constaté que j’étais beaucoup plus efficace dans l’écriture de non-fictions que dans celle de fictions. Pourtant on pourrait croire qu’au contraire la première prend plus de temps à cause des recherches documentaires. En réalité, la recherche du bon mot, de la bonne tournure de phrase dans mes textes narratifs me fait perdre beaucoup plus de temps. Sans compter que l’écriture narrative doit aussi prendre en compte des recherches documentaires, particulièrement si l’action se déroule à une autre époque que la nôtre.

Entre écrire et écrire, il faut choisir. Aussi, ce mois de novembre sera sans aucun doute moins chargé en articles sur ce blog (oui, je sais, cela ne va pas changer grand chose), et aussi sur l’autre. À dans un mois !

NaNoWriMo2014

2 Responses to “NaNoWriMo, c’est parti !

  • Bon courage à vous Jérôme !
    Sans vouloir faire trop dans le genre skywalkerien : “que l’inspiration soit avec vous !”

    • Merci, Isabelle. Un premier jour moyen: 954 mots. Mais bon, j’ai eu une journée et une soirée chargée, donc c’est plutôt un bon début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *