Blog

ufo-2144977_960_720

Mon roman Stonehenge va être adapté pour le petit écran. Le tournage vient tout juste de se terminer et le téléfilm sera diffusé en septembre prochain. Si le succès est au rendez-vous, les autres volumes de la saga devraient eux aussi être adaptés.

Un rêve qui devient réalité

SNDC’est une sorte de rêve qui se réalise ; j’ai encore du mal à me rendre compte de ce qui arrive. Quand j’ai sorti Stonehenge en août dernier, jamais je n’aurai pensé que tout allait s’enchaîner si vite. Durant les première semaines, le roman connût un succès bien plus important que le premier opus, Orlenian, pour la même période. Toutefois, le nombre de lecteurs s’étant laissé tenté se bornait à une petite centaine, ce qui n’a rien d’extraordinaire. Mais voilà, parmi ces cent lecteurs se trouvait une productrice de chez SND, filiale du groupe M6, chargée de la production de films et de téléfilms pour la chaîne. En ce qui nous concerne, Karine Legendre s’occupe des fictions pour les chaînes du groupe (M6, W9 et 6ter). Lorsqu’elle a lu mon roman l’été dernier, elle est « tombée sous le charme » (je la cite) et n’a pas tardé à me contacter. Là, tout est allé très vite. Signature du contrat, écriture du scénario, casting, tournage.

Film, téléfilm, ou minisérie ?

Depuis la sortie du premier Harry Potter au cinéma, j’ai compris que le medium film n’était pas adapté à la fantasy. Ce n’est que dix ans plus tard que les producteurs américains s’en sont rendu compte aussi, sous la pression de G.R.R. Martin, qui a refusé d’adapter son cycle Le Trône de fer sous forme de films, mais accepta sa transformation en série télévisée.

Dans les années 2000, on a vu profusion de films pour la télévision en 2 ou 4 parties, que l’on appela alors des miniséries. Dans le même temps, certaines séries télé classiques voyaient leur nombre d’épisodes par saison se réduire considérablement (3 épisodes d’1h30 pour Sherlock). La frontière entre certains téléfilms et certaines séries est devenue ténue.

M6 adaptera Stonehenge sous la forme d’un long téléfilm découpé en trois parties. Je ne peux que me réjouir de ce choix. Une heure et demi aurait été trop court, et une dizaine d’épisodes aurait été inutile. Chaque partie durera 75 minutes, ce qui porte le projet à 4h30.

De la fantasy française ?

J’avoue être à la fois excité et plein d’appréhension : la fantasy est un genre rarement adapté en France. Elle est traitée comme un genre pour enfants, là où les Anglo-Saxons ont compris depuis longtemps que les possibilités étaient bien plus larges lorsque l’on s’affranchissait de ce postulat. Ce qui est rassurant, c’est que Karine Legendre a la même vision des choses que moi. J’ai vu plusieurs rushes, et j’ai bon espoir que cela fasse un bon film, à la hauteur de mes espérances.

D’ailleurs, un premier teaser vient tout juste de sortir ; vous pouvez le visionner ici pour vous faire une idée.

Commentaires(2)

    • Vanina

    • 5 mois ago

    Bonjour, et félicitation !
    Je n’ai, jusqu’ici, pas encore lu vos romans, mais j’ai gardé l’onglet dans un coin de mon navigateur, le temps d’avoir ce qu’il faut pour.
    J’écris ce petite commentaire pour vous prévenir que le lien menant au teaser n’est plus valide.

    Une bonne journée !

      • Jérôme Verne

      • 5 mois ago

      Bonjour,
      Pour le teaser inaccessible, il s’agissait en réalité d’une vidéo laissant deviner que cet article n’était qu’un poisson d’avril.
      J’espère que cette nouvelle ne vous empêchera pas de vous plonger dans mes romans 😉
      Bonne journée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation et à des fins statistiques. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer