CreateSpace : le test technique

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai reçu mon épreuve de “Pourquoi les Anglais roulent à gauche…”. NaNoWriMo oblige, je n’ai pas eu le temps de publier cet article avant. Voici mes conclusions sur le service d’impression à la demande d’Amazon, CreateSpace. Je ne parlerai ici que du produit fini, et notamment de la qualité technique de l’ouvrage.

IMG_0010

Les 100 ne sont plus que 90

Oui, vous vous souvenez ? Le titre initial de ce livre était bien Pourquoi les Anglais roulent à gauche ? et 99 autres pourquoi de l’Histoire. Mais j’ai eu beau chercher, je n’ai pas réussi à trouver 100 questions intéressantes, comme prévu. En effet, des questions prévues au départ ont du être supprimées: je leur ai trouvé un intérêt moindre, soit parce que la réponse habituellement donnée s’avérait fausse, soit parce qu’elle s’avérait évidente et ne méritait plus d’être présentée dans ce recueil.

L’intérieur

J’avais le choix entre papier blanc et papier crème. J’ai opté pour le papier crème. En effet, je n’aime pas le contraste trop important entre le blanc du papier et le noir du carbone. Je trouve qu’il fait mal aux yeux.

IMG_0016

Je suis très satisfait de l’intérieur de l’ouvrage. Le papier est plutôt fin (on peut voir les lignes du verso, par transparence), mais sans que cela soit dérangeant. C’est le même papier que celui que l’on trouve dans beaucoup d’ouvrages poche. L’épaisseur est nettement supérieure à celle d’un papier bible. Je dirais du 80g/m².

La couverture

La couverture est cartonnée, filmée sur le recto (le verso est blanc et mat), mais il y avait la possibilité de choisir une finition mate. Là encore, je n’ai rien à redire sur l’impression. Même si ma couverture ne comporte pas d’image, je ne doute pas que celle-ci aurait été tout à fait acceptable.

La reliure est un simple encollage “carré-collé”.

Des erreurs à corriger

Cette épreuve m’aura permis de corriger quelques petites erreurs, ou défauts, qui sont imputables soit à Amazon, soit à moi. Ce n’est qu’en ayant l’objet imprimé dans les mains que l’on se rend compte de ce genre de choses :

– un certain nombre de reformulations, d’explicitations, pour rendre le texte plus compréhensible

– de multiples erreurs typographiques à l’intérieur (des parenthèses qui s’ouvrent mais qui ne se ferment pas, etc.)

– quelques fautes d’orthographe

– un agrandissement du titre sur la page de titre

– la suppression de la mention “achevé d’imprimer”, puisqu’il s’agit d’impression à la demande, je ne peux pas modifier la date d’impression pour chaque exemplaire. Par ailleurs, Amazon a rajouté 2 feuilles (4 pages) en fin d’ouvrage: une vierge et une sur laquelle est indiqué le lieu d’impression.

– le rajout de ces deux pages a causé un décalage minime de mon titre sur la page de couverture. Il faut donc le décaler vers la droite.

– j’ai constaté que l’épaisseur des traits de part et d’autre du nom de l’auteur et du nom de l’éditeur n’était pas la même.

– l’ajout d’un accent aigu sur le “E” de “éditions”. Car oui, il faut accentuer les majuscules lorsque cela est nécessaire.

– le remplacement de l’affreux gencode de CreateSpace par le mien.

Le livre est d’ores et déjà disponible à la vente papier sur Amazon.

Vous pourrez aussi tenter votre chance d’en gagner un exemplaire, avec le concours qui aura lieu dans quelques jours.

9 réponses to “CreateSpace : le test technique

  • bonjour,
    je viens d’écrire un livre et me dirige vers Create Space. Merci pour vos informations très claires et longue vie à votre livre !

  • Bonjour Jérôme,

    Bravo pour votre travail !

    Vous dites que CreateSpace a rajouté deux feuilles à la fin de votre livre. L’une vierge et l’autre indiquant le nom de l’impression. Pouvez-vous la photographier et nous la montrer, s’il vous plaît ?

    Est-ce que l’indication prend toute la page ou est-ce en bas de page et en petit, comme le font les autres imprimeurs ?

    Je vous remercie et vous souhaite un grand succès !

    • Merci ! Je n’ai pas d’exemplaire à ma disposition chez moi, mais si mes souvenirs sont bons, l’achevé d’imprimer se situe dans le bas de la page, dans un coin de la feuille (gauche ou droite, je ne sais plus, mais ce n’est pas centré).

  • Bonjour, Je vais vous ajouter des choses au sujet de createspace que vous n’avez pas mentionné. J’ai publié plusieurs livres sur createspace (format papier) et KDP Amazon même service pour la version numérique voir ici: http://andreamrena.blogspot.com/2014/08/writer-ecrivain.html.
    Bien: résumons nous: vous vous êtes crevés à écrire un livre, à le mettre en page, a éviter toutes fautes d’orthographe, et j’en passe. Vous vous êtes fatigués avec la création de la couverture etc… Et maintenant vous allez devoir vous décarcasser à vendre votre livre. Amazon n’a rien fait mais c’est eux qui vont prendre la plus large part de votre revenu. Ensuite passe le fisc américain qui va vous prélever l’argent à la source. Donc tout le monde s’est bien servi sur votre travail sauf vous. Asseyez vous plutôt dans un fauteuil et tournez vous les pouces.
    Ensuite vous allez découvrir des trucs délirants:
    – Mettons que vous avez déterminé un prix à 10EU. Vous verrez que le prix affiché sur Amazon est différent de celui que vous avez décidé. Ils font de fausses promotions et des tas de manipulations de prix derrière votre dos.
    – vous voyez soudain que votre livre que vous vendez à 10EU, quelqu’un le vend à 100EU sur Amazon. Vous allez confronter Amazon et ils vous diront: Oh ce n’est pas nous, c’est quelqu’un qui a acheté votre livre et le revend d’occasion c’est lui qui définit son prix, on ne peut rien faire.
    – Ensuite vous avez par exemple un livre comme moi dont vous n’avez jamais vendu un seul exemplaire (d’après vos rapports de vente) et vous voyez que quelqu’un en vend 4 exemplaires sur eBay?????? Comment cela se fait? A moins que ce ne soit Amazon qui vend aussi vos livres sur eBay de façon déguisée ou bien des petits malins qui mettent votre livre en vente pour nettement plus cher et l’achèteront à Amazon une fois vendu sur ebay…
    – Ensuite toujours pour ce livre que vous n’avez jamais vendu à qui que ce soit, vous en trouvez des versions PDF sur Google???? Comment ça se fait? Cela ne peut que émaner de Amazon. Et je viens de les confronter dans un mail en les accusant de violer mon copyright.

    Au début on est content quand on voit que le livre est joli mais c’est après que l’on commence à déchanter…

    • Bonjour. Cet article présentait un test technique du produit créé par CreateSpace, et non pas le service de vente en lui-même. Rien n’empêche l’auteur de vendre lui-même ses livres, en récupérant ainsi (ou pas, vu les frais postaux) une plus grosse part des recettes. Dans la chaine du livre, le libraire a toujours été celui qui touchait le la plus grosse part. Ici, Amazon joue le rôle du libraire et de l’imprimeur, d’où cette marge importante.
      Vous parlez du fisc américain, mais à moins de vendre sur le site US et d’être citoyen américain, nous ne sommes pas concernés par cette affaire.
      Quant aux points délirants que vous citez, ils peuvent exister, en effet, mais sont facilement explicables. En France, les promotions sur les livres sont interdites, du fait de la loi sur le prix unique du livre. Vous faites peut-être référence aux livres numériques et au programme KDP Select, qui résulte d’une inscription volontaire de l’auteur.
      Si quelqu’un arrive à vendre un livre d’occasion 10 fois plus cher que le même livre neuf, bravo à lui. Toutefois, si le livre est neuf, là encore, c’est illégal (en France), car la loi impose un prix unique pour le livre.
      Quant aux versions PDF trouvées sur le net, j’aurais répondu qu’il s’agit de copies pirates, issues d’un acheteur de la version numérique. Mais si aucune copie ne fut vendue, c’est étonnant. Mais je ne vois pas l’intérêt d’Amazon à agir de la sorte, ce serait bête de leur part, de court-circuiter leur propre marché.

    • miche hanton
      10 mois

      Bonjour

      Chez qui vous avez édité vos livres à part créat ?

      • Jérôme
        9 mois

        Bonjour,
        Si la question s’adresse à moi, en voici la réponse.
        Je ne suis chez aucune maison d’édition : je m’autopublie. CreateSpace n’est que mon imprimeur, et Amazon un simple libraire. L’éditeur, c’est moi.

  • Bonjour Jérôme,

    Merci pour vos réponses.

    Comment faire pour commander un exemplaire témoin avant validation du livre ?

    Le tableau de bord étant tout en anglais, je n’arrive pas à trouver où il faut cliquer.

    Je vous remercie d’avance pour cette aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *