Bilan de l’année 2016

2016 s’achève déjà, et j’ai l’impression de commencer chaque année mon billet “bilan” par la même formule.

Il est donc (déjà) temps de faire les comptes de ce que j’avais prévu de faire et de ce que j’ai réellement accompli. Pour cela, je ressors ce que j’avais écrit dans un billet similaire en début d’année. Je ne sais pas si vous vous souvenez (moi, j’avais oublié), j’avais limité mes objectifs à trois.

Objectif n°1 : écrire 5000 mots par mois

Afin de mesurer cela, j’ai soigneusement reporté dans un tableau le nombre de mots écrits chaque mois, dans tous mes projets d’écriture en cours, blog excepté.

Une année que l’on peut couper en deux, avec une césure en août. De janvier à juillet (en fait jusque vers le 10 août), je me suis concentré sur le Projet Indiana Jones. L’écriture de celui-ci étant achevée, j’ai un peu délaissé l’écriture dans le deuxième moitié de l’année pour privilégier le lancement de ce livre, et, puisque j’étais bien parti, d’un deuxième livre, Orlenian, achevé depuis des années, mais qui avait besoin de corrections finales. L’anomalie du mois de novembre correspond au NaNoWriMo, pour lequel je me suis décidé au dernier moment. Pour celui-ci j’ai entamé un nouveau projet complètement différent, un récit historique (mais qui pourrait fort bien tourner à la fantasy historique) se déroulant dans l’Antiquité.

Mon objectif des 5000 mots par mois n’a été atteint que pour 8 mois sur 12. Cependant, si l’on considère le nombre total de mots sur l’année, on atteint le nombre 71655, qui, divisé par 12, nous donne… 5971 ! Avec les compensations d’un mois sur l’autre, l’objectif est accompli.

Objectif n°2 : achever la partie historique du Projet Indiana Jones

Sans aucun doute, cet objectif est atteint. Non seulement la partie historique fût achevée, mais aussi les résumés des 70 histoires analysées, ainsi que la mise en page du livre et sa sortie sous forme d’ouvrage à couverture cartonnée. Indiana Jones : Le guide historique est ma plus grosse fierté de l’année.

J’ai énormément appris au cours de cette aventure, j’ai découvert un nouvel imprimeur à la demande (IngramSpark), qui fournit un travail irréprochable, j’ai lu une trentaine de romans jeunesse issus de l’univers étendu Indiana Jones, après avoir eu pas mal de difficulté à les obtenir pour certains, j’ai achevé un projet dont l’idée m’était venue début 2013, soit 3 ans et demi après.

Objectif n°3 : ne pas ajouter d’autres objectifs

Oui, mais si l’on a atteint les deux premiers objectifs ? Finalement, il y a bien un autre objectif qui je me suis fixé en cours d’année : la sortie d’Orlenian et tout ce que cela implique en amont (ultimes relectures et corrections, mises en pages pour les versions numérique et papier, réalisation de la couverture, etc.)

Quelques travaux imprévus

En dehors de mes bonnes résolutions prises en janvier, l’année 2016 fut ponctuée par d’autres événements. J’ai décidé de changer l’apparence graphique du blog en même temps que d’hébergeur. J’en ai profité pour passer l’adresse du site en HTTPS, ce qui lui permet de recevoir des paiements, et donc de vendre mes livres directement. Une manière de prendre encore davantage d’indépendance.

Missions accomplies

2016 fut une année très riche en ce qui me concerne. Non seulement mes objectifs furent atteints, mais en plus, avec la sortie des deux ouvrages cités ci-dessus, j’ai atteint plus de légitimité en tant qu’auteur autoédité (la légitimité des auteurs autoédités, voilà de quoi rédiger un futur article).


 

Et vous, êtes-vous satisfaits de cette année écoulée ? Avez-vous atteint vos objectifs ? Vous étiez-vous fixé des résolutions à tenir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *